Saveurs du monde
Plats Africains

Eru

Waterfufu et eru

Le Eru est une soupe typiquement camerounaise qui s’accompagne généralement de son waterfufu ou du couscous tapioca. Le eru en effet c’est une soupe faite à base de deux sortes de légumes notamment l’okok et le Waterleaf. Les deux combinées avec une bonne couche d’huile de palme, et plein de ce qu’on appelle en Afrique « obstacles » : peau de bœuf, chair de bœuf, poisson fumé, écrevisses…C’est un plat des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest et c’est clairement l’un des repas préférés des camerounais. Je vous montre dans cet article la meilleure façon de faire le eru, le waterfufu ainsi que le couscous tapioca

INGREDIENTS

  • 900g de waterleaf
  • 800g de feuilles d’okok
  • 50g d’écrevisses séchés
  • 5 piments
  • 100g de poisson fumée
  • 500g de peau de bœuf
  • 500g de viande de bœuf
  • 1 l d’huile de palme
  • 2 petits cubes d’assaisonnement
  • 500g de waterfufu
  • Couscous tapioca

Temps total

Préparation: 30 min                 Cuisson: 3h                 Repos: –


PREPARATION

La soupe eru

1

Pour la préparation du eru, il faut tout d’abord découper finement vos feuilles de waterleaf. L’okok quant à lui, étant un peu difficile à découper et nécessitant une découpe technique, je vous recommande de l’acheter déjà découpé. Vous pouvez également remplacer les feuilles de waterleaf par des feuilles d’épinard, c’est une façon revisitée de faire du eru mais toujours aussi bon.

2

Vos légumes découpés, lavez les séparément et égouttez. Laissez poser dans une passoire pendant environ 30 min pour que toute l’eau y contenue ressorte, ceci pour un meilleur résultat.

3

Ensuite découpez les viandes en petits morceaux et faites cuire. Pour la peau de bœuf, il est préférable d’utiliser celle qui est précuite non seulement pour vous faciliter la tâche mais aussi et surtout pour vous permettre de gagner en temps. Ainsi, si vous prenez de la peau précuite, faites d’abord cuire la chair avec une cuillère à café de sel pendant environ 1h et ajoutez la peau de bœuf puis laissez cuire le tout pendant 40 min. Ajoutez le poisson fumé 20 minutes avant la fin de la cuisson des viandes

Rassurez-vous de faire cuire vos viandes avec moins d’eau car le bouillon ne sera pas utile pour la suite de la cuisson

4

Ajoutez ensuite les feuilles de waterleaf (ou les feuilles d’épinard), le piment, une cuillère à café de sel, les cubes d’assaisonnement et mélangez correctement. Couvrez et laissez que l’eau contenue dans le wateleaf ressorte complètement et baisse légèrement

5

Ajoutez à présent les feuilles d’okok et mélangez correctement. Puis ajoutez les écrivisses séchés et mélangez correctement. Couvez et laissez mijoter pendant environ 40 min tout en remuant constamment.

La petite astuce de grand-mère est de mettre les écrevisses au-dessus de votre casserole pendant la cuisson de la viande pendant environ 30 min pour relever un tout petit peu le gout avant de mettre dans la casserole.

6

Incorporez à présent l’huile de palme, rectifier l’assaisonnement et remuez correctement. Laissez mijoter pendant environ 10 à 15 min. Laissez que la marmite crame légèrement avant de porter. Votre eru est prêt !

Le waterfufu

Le waterfufu quand à lui c’est de la pâte de manioc fermentée qu’on fait cuire par la suite.

1

Pour la cuisson du waterfufu, il faudra préparer de l’énergie et surtout de la patience.

Pour ce faire, dans une casserole, versez votre pâte de manioc, puis ajoutez de l’eau et mélangez correctement de façon à avoir un mélange bien homogène. Faites passer le waterfufu dans un tamis pour retirer toute éventuelle tige pour un résultat optimal. Le mélange doit avoir une consistance pâteuse et pas trop légère.

2

Ensuite déposez la casserole au feu, remuez avec un pilon ou une spatule jusqu’à ce que la préparation commence à changer de consistance, elle changera de couleur et deviendra plus lourde. Si votre waterfufu est un peu trop dur à votre goût, vous pouvez ajouter un peu d’eau avant de continuer à tourner. C’est une préparation qui nécessite d’être remuer correctement et continuellement, sinon, elle risque d’avoir des grumeaux. Lorsque votre waterfufu est bien tendre et bien lisse, vous pouvez porter du feu.

Le couscous  Tapioca

Encore appelé gari, le tapioca c’est aussi du manioc. C’est une fécule fait à base de manioc puis séchée  consommé principalement au Cameroun, au Nigeria et autre pays africain.

Contrairement au waterfufu, le couscous tapioca est très facile à réaliser. Pour le faire, il suffit de faire chauffer un peu d’eau dans une casserole, d’en ajouter le tapioca et de mélanger correctement. Il n’a pas besoin de faire beaucoup de temps au feu car lors de la fabrication de la fécule, il est précuit. C’est prêt

Servez votre eru accompagné de waterfufu ou de couscous tapioca.

Gari et eruWaterfufu et eru

Bonne dégustation

Postes connexes

Comment préparer le Ndolè camerounais

Opentips Team

Mrouzia marocain

Opentips Team

Le koki

Opentips Team